Le pourquoi de ma méthode.

 

Dès l’enfance, je suis tombée dans le chaudron familial des chants à capella. Issue d’une famille de sept à huit enfants, quoi de plus naturel que de chanter, quand on a des parents qui adorent ça, et qui du coup, tentent ainsi de mieux maîtriser la situation : disputes, ennui, prises de parole… Le chant était devenu partie intégrante des jeux collectifs familiaux.

Les années passèrent… J'avais 18 ans. J'étais mignonne, jeune, belle et je chantais, écrivais, théâtralisais et développais plaisamment ces axes, mais un accident a bouleversé ma vie. Après de nombreux mois à l'hôpital, je me suis retrouvée, claudiquant, avec une jambe raide ! Quelle humiliation pour la jeune fille que j'étais ! Quelle monstrueuse claque de la vie !

J’essuyai alors de nombreux revers et refus, me fis rejeter par de nombreux groupes, formations. L’image formatée de la chanteuse avait volé en éclats. Étais-je devenue monstre, sorcière ? Que me restait-il à faire ? Je devais innover…

C’est en travaillant sur moi, en dépassant jugement et formatage, tant au niveau de la personne que de la voix que je mis à jour une méthode singulière, la mienne. Je pouvais enfin exister.

J’en ressentis tant de bonheur que je voulus faire partager cette méthode… Avec tous et toutes, sans aucun a priori !

 

Démarche et méthodologie.

Pour moi, la voix est le reflet de qui je suis, de mon histoire de ma singularité. Si je pars de là où je suis, et de ce qui s'exprime en moi, j'accueille ma propre voix et ce que je crois être erreurs, fausses notes, jolies ou vilains sons, simples ou multiples. Il s’agit de laisser faire l'alchimie, de sa propre voix qui prend et donne la direction du travail à accomplir. La voix devient guide, fil d'Ariane, directeur de projet.

La voix est à mon sens aussi un auto-enseignement. Dans un espace d’ouverture, de confiance, de non-jugement et de liberté totale d’expression, les participants s’autorisent peu à peu à entrer dans leur propre chant de façon simple et ludique. Ils quittent peurs, craintes, timidité et inhibitions. La voix n’est plus alors un enjeu mais un jeu simple, drôle, joyeux, une fluidité, une liberté d’être et de mouvement toujours inattendue.

Au cœur de cette réconciliation avec soi-même, la voie est libre désormais pour que naisse une voix juste à sa mesure dans l'instantané et plus authentique. C’est à un véritable accouchement de soi, une mise au monde de sa propre voix, auxquels on assiste.

Je ne suis donc, ni un professeur de chant chassant le faux, prônant le juste, ni le maître d’une voix, proposant des techniques de placement et de port de voix. L’esprit de compétition n’a pas sa place en tant que tel, il peut devenir prétexte à des jeux drôles et de rôles, donc à de nouvelles explorations. Il s’agit de faire feu de tout bois car tout matériau est noble et de laisser dans le respect de chacun la belle opportunité de cette expression humaine se réaliser en toute simplicité.

 

Quelques fondements essentiels :

Ne pas s'enfermer mais ouvrir

Autoriser, écouter et accueillir

Apporter confirmation et valorisation

Mon cheminement

Création Robin Munoz 2018

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now