top of page

  • scarletthodge.com

    Scarlett H

  • stage Mon prénom pour la vie 
    Mon prénom est le choix de mes parents. 
    Quelles motivations culturelles, affectives y ont présidées?
    Je n'y est pas participée..
    Durant ces trois jours je l'ai reçu comme un cadeau de leur part, et un cadeau de Vie.
    De la Vie revisitée et agrandie. 
    Je l'ai écrit selon ma fantaisie,  dessiné, colorié. 
    Vous me l'avez chanté, le célèbrant dans la chaleur de l'amour. 
    Je l'ai murmuré à l'arbre ami. 
    Je l'ai confié à l'étang. 
    Je m'appelle Monik. 

    Monik 

  • Toute formation est une déformation.
    Toute forme appelle une contre forme. 

    Ne jamais prendre comme argent comptant ce qu'on nous donne.
    Expérimentez.
    Créez votre propre chapelle. 
    Ne pas avoir de dogmes, même pas celui de ne pas avoir de dogmes.

    Ce qu'on a fermé à l'autre, nous l'avons fermé à nous.
    Le plus difficile est de rester ouvert. 
    Le cerveau préprogramme l'expérience selon ses croyances.
    95 % des souffrances sont du domaine de l'imaginaire. 
    Être en relation, c'est poser l'imaginaire et être en direct. 
    Quand je me mets en dessous de l'autre, je peux me mettre en dessus.
    Je suis, ce que je vois de moi.
    Quand on est dedans, on ne voit pas. Les autres voient.
    Quand c'est compliqué, c'est qu'on est dans quelque chose qu'on ne voit pas. "Stop", dit Gurdjieff.
    Quand on dit "je sais", c'est qu'on ne sait pas.
    C'est quand on se sent nul, qu'on commence à être.
    Quand on n'est plus personne, on devient canal. 
    Le travail, c'est vider pour pouvoir remplir par autre chose.

    Les choses ne se passent jamais comment nous l'avions imaginé.

    Ne pas se prendre au sérieux.
    L'Univers n'a pas besoin de nous, par contre nous avons vraiment besoin de lui.
    La terre est une grande cacaphonie. Sans la merde rien ne pousse. Cultiver votre humus.
    Le plus dur c'est de se rendre compte que nous sommes banal, merdique.
    On est tous dans le même bain.
    Rester dans son bateau et tenir sa barre.

    La peur et le doute font partie du changement. 
    La peur est une vibration qui décroche les scories.
    Ce qui sort de nous est un remède.
    On est souvent en manque de soi.
    On cherche toujours à exister.
    Être son hôte de marque, en toutes circonstances.

    Dans le silence, la confiance s'ouvre.
    C'est dans les moments de silence, que tout se passe.
    Écouter le son entre les sons. 
    Le Grand Maître, c'est la voix. 
    Le son pénètre et le corps n'est pas fou. Il ferme ou ouvre comme il sent.
    Aucun danger.

    Nous sommes co-auteur de tout ce qui se passe. 
    Je suis le chemin. Je suis la solution. Je suis ma source. 
    Tout est parfait. Ce qui se passe, est ce qui doit se passer. 
    Moins en fait, mieux c'est. 
    Plus on va lentement, plus on sent.

    Et pour finir, une de mes préférées :
    Mets le monde dans ton corps.

    Quelques phrases qui m'ont beaucoup aidées ;
    Et tant d'autres...
    Merci Gaëlle,
    Du fond du coeur,
    Pour cette année de formation.
    🙏 ️ 
    Ségolène

    Ségolène

  •  

    Que dire avant tout qu'un grand merci à toi Gaëlle pour ta richesse de coeur, pour ce que tu transmets, et ce que tu nous permets d'approcher ! J'ai participé cet été au stage Voix et Chants Chaman, comme une parenthèse suspendue, qui permet d'ouvrir des voies, avec sa propre voix, au contact des autres...
    J'adore ton approche, les messages que tu transmets, que j'ai emporté et qui sont avec moi au quotidien, s'ouvrir à ce qui est, à ce qu'on est, j'apprends continuellement, ce tout qui m'entoure et dont je fais partie.
    Ces chants, laisser partir la voix, oser se révéler, écouter, donner, c'était beaucoup de moments d'intériorité et de partage avec le groupe, une grande richesse que j'ai de t'avoir rencontrée !
    Au plaisir d'un prochain stage 
    Delphine Lamy

    Delphine La 

  •  

  • Chaumergy fût pour moi, une rencontre complètement nouvelle et très belle, avec des sons, des chants, des intonations inconnues, et des sensations tactiles, visuelles ressenties avec bonheur dans mes profondeurs
    J’ai pu, grâce à ton enseignement ton écoute et ta disponibilité Gaëlle, ouvrir une brèche qui m’a permis de rencontrer une partie de l’iceberg qui me constitue: J’ai osé ma voix, et j’ai su qu’elle existait dans mon intériorité 
    Ce n’est qu’un début pour moi, et ce filet de voix qui m’est apparu cet été, ne demande qu’à grandir, et continuer à s’épanouir.  C’est mon vœu pour cette année 2020. Merci Gaëlle.

     

    Anne-marie Poussin

  • Bonjour Gaëlle,

    Aucun de ces trésors ne m'appartient, j'ai tout emporté avec moi !
    et j'ai emporté de Chaumergy des trésors inestimables, sonores, cellulaires, invisibles, vibratoires, rythmiques, et colorés.

    J'emporte : 
    * dans feed back, tes recadrages qui me permettent de continuer à m'approcher encore plus dans cet instant présent si précieux,
    * dans les explorations sonores, ces sons qui viennent du plus profond de nous et qui contribuent à la guérison,
    * dans les "promenades", les sollicitations vers la vitalité de notre corps et de notre âme,
    * dans les présentations verbales, les terres sur lesquelles tu poses ta longue recherche humaine, musicale et ancestrale,
    et enfin
    * cette complémentarité avec Jean François à tes côtés, relation à deux si délicate et exigeante 

    Je te remercie pour ces quelques jours d'air frais, vivifiant et goûteux

    Je te souhaite une belle fin d'été,
    Je t'embrasse affectueusement,
    A.

     

  • Séances Individuelles
    De retour de vacances quelque peu mouvementées ,je tenais à vous remercier pour tout le travail effectué ensemble.Grâce à votre écoute et grande disponibilité je me retrouve, et je suis enfin la femme que je rêvais d’être ,cad ,bien dans sa peau et sa tête, apte à savourer chaque instant de la vie dans tout ce qu’elle nous apporte.Bel après-midi et bonne continuation.Jocelyne 

    jocelyne Beau

bottom of page